VMC hygroréglable : régulation de l’humidité et économies d’énergie

VMC hygroréglable : régulation de l'humidité et économies d'énergie

Peut-on économiser de l’énergie tout en améliorant le confort de son logement ? La réponse est oui ! Il est possible de réaliser d’importantes économies d’énergie et d’améliorer la qualité de l’air intérieur grâce à la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) hygroréglable. Réduire sa consommation énergétique, c’est aussi contribuer à la préservation de notre environnement.

Diminuer le montant de votre facture de chauffage grâce à la VMC simple flux hygroréglable

Diminuer le montant de votre facture de chauffage grâce à la VMC simple flux hygroréglable

Une VMC flux hygroréglable permet d’améliorer efficacement l’isolation thermique de votre logement. Elle limite les pertes de chaleur en hiver et favorise un rafraîchissement naturel en été. De plus, elle vous aide à réduire de manière significative le montant de vos factures de chauffage. Son système ingénieux de ventilation contrôlée par le taux d’humidité permet une extraction optimale de l’air pollué et humide tout en limitant les déperditions énergétiques.

Quel type d’économies envisager avec une VMC simple flux hygroréglable?

 

Les économies réalisées grâce à l’installation d’une VMC simple flux hygroréglable sont manifestes. En moyenne, une VMC hygroréglable permet de réduire de 10 à 30% les pertes de chaleur par renouvellement d’air, par rapport à une VMC classique. En fonction du type de logement et des conditions climatiques locales, cela représente une économie annuelle d’énergie pouvant aller jusqu’à 15%.

Lire aussi :  Panneau solaire thermique : fonctionnement et avantages pour votre maison

Les dépenses évitées grâce à l’installation d’une VMC simple flux hygroréglable

Les dépenses évitées grâce à linstallation dune VMC simple flux hygroréglable

En plus des économies d’énergie, l’installation d’une VMC hygroréglable permet d’éviter certaines dépenses liées à des problèmes d’humidité. En effet, un taux d’humidité trop élevé peut provoquer des dégâts importants dans le logement : moisissures, décollement du papier peint, pourrissement des boiseries… Avec une VMC hygroréglable, vous maîtrisez le taux d’humidité et vous préservez ainsi votre intérieur.

Coût d’installation d’une VMC hygro B

Coût dinstallation dune VMC hygro B

L’installation d’une VMC Hygro B nécessite un investissement initial. Le prix de l’installation varie en fonction de la complexité du système de ventilation, du nombre de pièces concernées et des travaux annexes nécessaires. Néanmoins, compte tenu des économies réalisées sur les factures énergétiques, cette installation se rentabilise rapidement.

Type de VMC Prix moyen (en €)
VMC Hygro A 500 – 800€
VMC Hygro B 600 – 1000€

Système de ventilation automatisé

L’une des particularités de la VMC Hygro B est son système de ventilation automatisé. En fonction du taux d’humidité détecté, le système ajuste automatiquement le débit d’air extrait. Ainsi, vous bénéficiez en permanence d’un air sain et d’un confort optimal, sans avoir à intervenir. De plus, ce système automatisé contribue à réduire la consommation énergétique en évitant une ventilation excessive.

Sortes de VMC hygroréglables

Il existe deux principaux types de VMC hygroréglables : la VMC hygro A et la VMC hygro B. La principale différence entre ces deux systèmes réside dans la gestion des entrées d’air. La VMC hygro A possède des entrées d’air fixes, tandis que la VMC hygro B a des entrées d’air qui varient en fonction de l’humidité.

Lire aussi :  Installation de panneaux photovoltaïques : processus et bénéfices pour votre domicile

Bénéfices et désavantages d’une VMC Hygro B

La VMC Hygro B présente de nombreux avantages. Outre les économies d’énergie et la régulation de l’humidité, elle offre une meilleure qualité de l’air intérieur en évacuant efficacement l’air vicié et humide. De plus, la VMC Hygro B est équipée de bouches d’extraction hygroréglables qui adaptent automatiquement le débit d’air en fonction du niveau d’humidité.

Mais comme tout système, la VMC Hygro B a aussi ses inconvénients. Son coût d’installation est plus élevé que celui d’une VMC classique. Elle nécessite également un entretien régulier pour maintenir son efficacité et pour éviter tout risque de panne. Enfin, elle peut générer un léger bruit de fonctionnement qui peut être gênant pour certaines personnes.

Ventilation de maison : une nécessité légale

Installer un système de ventilation dans son logement n’est pas seulement une question de confort ou d’économie d’énergie. C’est aussi une obligation légale. En effet, depuis 1982, tous les logements neufs sont obligés d’être équipés d’un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) ou d’un système équivalent permettant le renouvellement continu de l’air intérieur.

FAQ Travaux d’isolation : interrogations courantes

Vous avez des questions sur les travaux d’isolation ou la ventilation de votre maison ? Vous trouverez des réponses à vos interrogations les plus courantes dans notre FAQ Travaux d’isolation.

Fonctionnement d’une VMC hygroréglable

Une VMC hygroréglable fonctionne sur le principe de la ventilation mécanique contrôlée. Elle assure le renouvellement de l’air intérieur en extrayant l’air vicié et humide, et en introduisant de l’air frais de l’extérieur. La particularité de la VMC hygroréglable est qu’elle ajuste automatiquement le débit d’air en fonction du taux d’humidité. Ainsi, elle assure une ventilation optimale tout en limitant les pertes de chaleur.

Lire aussi :  Rideaux thermiques : efficacité et conseils pour choisir le bon modèle

VMC Hygro A : aspiration hygro et entrées d’air automatiques

La VMC Hygro A est équipée de bouches d’extraction hygroréglables et d’entrées d’air automatiques. C’est-à-dire que le débit d’air extrait varie en fonction du taux d’humidité, tandis que le débit d’air entrant est constant. Ce système permet une régulation efficace de l’humidité et contribue à réduire la consommation d’énergie.

VMC Hygro B : aspiration hygro et entrées d’air hygroréglables

La VMC Hygro B est un système plus sophistiqué. Elle est équipée de bouches d’extraction et d’entrées d’air hygroréglables. Autrement dit, le débit d’air extrait et le débit d’air entrant varient tous deux en fonction du taux d’humidité. Ce système offre une régulation encore plus précise de l’humidité et permet de réaliser des économies d’énergie supplémentaires.

Mode d’action de la VMC hygroréglable

La VMC hygroréglable est équipée de capteurs d’humidité qui détectent les variations du taux d’humidité dans l’air. Lorsque ce taux augmente, par exemple lors de la cuisson des aliments ou de la prise d’une douche, les bouches d’extraction s’ouvrent davantage pour évacuer l’air humide. Inversement, lorsque le taux d’humidité diminue, les bouches se referment partiellement pour limiter les pertes de chaleur. Ce mode d’action assure une ventilation optimale en toute circonstance.

Modèles de VMC simple flux Hygro A

Plusieurs modèles de VMC simple flux Hygro A existent sur le marché. Ils diffèrent par leur capacité d’extraction, leur niveau de bruit, leur consommation électrique et leur prix. Il est important de choisir un modèle adapté à vos besoins et à votre budget. Vous pouvez consulter notre guide comparatif pour vous aider dans votre choix.

Modèles de VMC simple flux Hygro B

De même, il existe plusieurs modèles de VMC simple flux Hygro B. Certains modèles sont dotés de fonctionnalités avancées, comme un écran de contrôle ou une connectivité WiFi. N’hésitez pas à consulter notre guide d’achat pour choisir le modèle qui vous convient le mieux.

Articles similaires

Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Archive SDE68 Habitat
Articles récents

Catégories