Lézardes et craquelures sur les murs : causes et solutions

Lézardes et craquelures sur les murs : causes et solutions

Si vous êtes propriétaire d’une maison, un problème courant auquel vous pouvez être confronté est celui des lézardes et craquelures sur vos murs. Ces fissures peuvent apparaître pour diverses raisons liées à des problèmes de sol, de fondations ou de matériaux de construction. Dans cet article, nous allons vous aider à comprendre pourquoi ces fissures se forment et comment y remédier. De plus, vous apprendrez comment identifier le niveau de gravité d’une fissure et quand il est essentiel de faire appel à un expert.

Tout comprendre sur les fissures des murs !

Dilatation et contraction des sols argileux

Un sol argileux a la particularité de dilater et de se contracter en fonction de son taux d’humidité. Une variation importante peut entraîner une déformation du sol et par conséquent des fissures sur les murs de votre maison. C’est un phénomène courant qui peut être limité par un bon drainage du sol autour de la maison.

Lire aussi :  Pierre de parement intérieur : comment l'intégrer dans votre décoration ?

Les origines des fissures sur les parois

La cause d’une fissure murale peut également être liée aux matériaux utilisés pour la construction. Par exemple, le béton peut présenter des lézardes dues à une mauvaise composition ou à un séchage trop rapide. De la même manière, des joints de dilatation mal placés ou absents peuvent entraîner l’apparition de fissures.

Les 4 types de fissures graves :

Il existe quatre types de fissures qui nécessitent une attention particulière :

  • Fissure en escalier : généralement constituée de plusieurs petites fissures qui se rejoignent pour former un dessin en escalier.
  • Fissure en V : ce type de fissure est généralement dû à un tassement différentiel du sol.
  • Fissure horizontale : en général, elle est le signe d’une poussée latérale du sol.
  • Fissure verticale : souvent, elle est due à un problème de fondation.

La dimension des fissures dangereuses et le contexte

Une fissure sur un mur peut être considérée comme grave lorsqu’elle dépasse 2 millimètres. Toutefois, il faut également prendre en compte son emplacement et son évolution pour évaluer son niveau de dangerosité.

D’autres signes alarmants concernant les fissures murales

L’apparition soudaine de nombreuses fissures, un élargissement rapide ou la présence d’autres signes de dégradation structurelle comme des problèmes d’ouverture des portes ou des fenêtres sont autant de signes qui doivent vous alerter.

Explications concernant les fissures dans les constructions

Les craquelures de taille moyenne, inférieures à 2 millimètres.

Les craquelures de taille moyenne, généralement inférieures à 2 millimètres, sont le plus souvent dues à des mouvements naturels de la construction. Toutefois, leur apparition doit être surveillée pour s’assurer qu’elles ne s’élargissent pas au fil du temps.

Lire aussi :  Taille du rosier grimpant : techniques et conseils pour une floraison optimale

Les craquelures plus larges (plus de 2 millimètres) et les fissures (plus de 1 centimètre).

Des craquelures plus larges ou des fissures peuvent indiquer un problème structurel plus grave. Une intervention d’un expert est alors recommandée pour déterminer la cause du problème et proposer une solution adaptée.

Des craquelures sur un mur : sont-elles dangereuses ?

Des craquelures sur un mur : sont-elles dangereuses ?

Comment reconnaître les fissures et leur niveau de dangerosité ?

Dans la plupart des cas, les fissures ne présentent pas un danger immédiat pour la sécurité de votre maison. Cependant, leur présence peut signifier que votre maison a des problèmes structurels sous-jacents qui doivent être résolus. De plus, elles peuvent également entraîner des problèmes d’infiltration d’eau.

Le type de fissures sur un mur intérieur

Une fissure sur un mur intérieur peut être le signe d’un problème structurel ou simplement le résultat de conditions environnementales. Les variations de température et d’humidité peuvent causer l’apparition de craquelures dans l’enduit.

Les craquelures sur un mur à l’intérieur

Les craquelures à l’intérieur de la maison sont courantes et sont généralement le résultat de mouvements naturels de la maison ou de variations de température et d’humidité. Elles sont souvent superficielles et peuvent être facilement réparées.

Pourquoi est-il nécessaire de suivre l’évolution d’une fissure sur une construction ?

Suivre l’évolution d’une fissure sur une construction est essentiel pour identifier rapidement les problèmes potentiels de structure. Une fissure qui s’élargit ou qui s’allonge peut indiquer un problème grave qui nécessite une intervention rapide.

Combien de temps faut-il prévoir pour observer une fissure sur une paroi ?

Il est recommandé d’observer une fissure pendant au moins un an avant de prendre des mesures. Ce temps permet d’évaluer si la fissure est active (elle s’élargit ou s’allonge) ou inactive.

Lire aussi :  Isoler phoniquement le mur de votre chambre : astuces et conseils

Comment déterminer si la fissure est active ou inactive ?

Pour déterminer si une fissure est active ou inactive, il faut observer son évolution dans le temps. Si la fissure s’élargit ou s’allonge, elle est dite active. Dans le cas contraire, elle est considérée comme inactive.

Pour quelles raisons les fissures se forment-elles sur les parois ?

Les fissures peuvent se former pour différentes raisons : problèmes de sol, mouvements naturels de la maison, variations de température et d’humidité, mauvaise qualité des matériaux de construction…

Sur quels genres de murs les fissures apparaissent-elles ?

Les fissures peuvent apparaître sur tous les types de murs: murs porteurs, murs non porteurs, murs intérieurs, murs extérieurs…

Quand est-ce préoccupant, quelles sont les fissures graves ?

Une fissure est considérée comme grave lorsque sa largeur dépasse 2 millimètres et/ou qu’elle s’élargit ou s’allonge rapidement. De plus, si d’autres signes de dégradation structurelle apparaissent (problèmes d’ouverture des portes et des fenêtres…), il est nécessaire de faire appel à un expert.

Comment réparer les craquelures sur les parois ?

La réparation des craquelures dépend de leur cause et de leur gravité. Dans certains cas, une simple réparation superficielle peut suffire. Dans d’autres cas, des travaux plus lourds peuvent être nécessaires pour résoudre le problème structurel sous-jacent.

Est-il possible de prévenir l’apparition de fissures sur les parois ?

Il est possible de limiter l’apparition de fissures en prenant certaines précautions lors de la construction de la maison (choix des matériaux, placement des joints de dilatation…) et en effectuant un entretien régulier de la maison.

Combien coûte une analyse indépendante de fissure ?

Le coût d’une analyse indépendante de fissure dépend de nombreux facteurs, dont le type d’expertise nécessaire, la taille et la localisation de la fissure. Il faut généralement compter entre 500 et 2000 euros.

Une fissure sur votre paroi ? Faites appel à un expert en fissures !

Face à une fissure importante ou à l’apparition soudaine de plusieurs fissures, n’hésitez pas à faire appel à un expert en fissures. Ce professionnel sera en mesure d’évaluer la gravité du problème et de vous conseiller sur les meilleurs moyens d’y remédier.

En résumé, les lézardes et craquelures sur les murs de votre maison ne sont pas à prendre à la légère. Elles peuvent être le signe de problèmes structurels qui nécessitent une intervention rapide. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel si vous avez un doute. Une bonne connaissance du problème et une action rapide peuvent vous éviter de futurs problèmes bien plus graves et coûteux.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Archive SDE68 Habitat
Articles récents

Catégories