Quel dosage pour désherber avec du purin d’ortie ?

Dosage purin d’ortie pour désherbant : comment procéder ?

Le purin d’ortie est un produit très efficace pour traiter les plantes et les renforcer contre les parasites, les insectes nuisibles et les mauvaises herbes. Cependant, l’utilisation de cet engrais bio demande un minimum de technicité et il faut surtout faire attention au dosage pour éviter les mauvaises surprises. Voici quelques exemples de bonnes manières à respecter en ce qui concerne les quantités à utiliser.

Quelle quantité de purin d’ortie pour désherber ?

Pour éliminer les mauvaises herbes, vous pouvez choisir directement l’extrait de purin d’ortie au lieu de la feuille elle-même. Vous aurez besoin d’un litre d’extrait pour dix litres d’eau. Une fois le mélange effectué, vous n’avez plus qu’à pulvériser sur les parties concernées. Toutefois, vous pouvez également utiliser les feuilles d’ortie pour l’opération. Dans ce cas, vous devrez d’abord attendre leur macération.

Pour cela, prenez une quantité raisonnable d’eau. Ajoutez-y une quantité également raisonnable de feuilles (un kilogramme de feuilles pour 10 litres d’eau). Si vous souhaitez réaliser un désherbage total, mieux vaut ajouter une quantité assez importante de feuilles. En effet, vous obtiendrez une solution plus concentrée. Laissez les feuilles macérer pendant au moins trois jours (jusqu’à quatre si possible) sous une température de 19 degrés. Réalisez ensuite le filtrage pour obtenir la solution finale. Dès lors, vous pouvez passer à la pulvérisation sur les parties concernées en respectant 0,1 litre de macération pour un litre d’eau. Les effets devraient être visibles dans les jours suivants.

Lire aussi :  Le timing parfait : savoir quand planter les tulipes pour un jardin éclatant

Quel dosage pour la croissance et la survie des plantes ?

Quel dosage pour la croissance et la survie des plantes ?

Pour les habitués du jardinage, le purin d’ortie n’a certainement plus aucun secret, du moins en ce qui concerne ses multiples effets bénéfiques sur les plantes. Dans le cadre du développement et du renfort des plants, il faut toujours dissocier les quantités à appliquer selon l’effet recherché.

Développement des plantes

Si vous souhaitez optimiser la croissance de vos plants, il vous faudra les arroser avec un type d’engrais spécifique obtenu à partir du purin d’ortie préalablement bien dosé. Pour cela, prenez un litre d’extrait de purin d’ortie et ajoutez-y dix litres d’eau d’arrosage. N’hésitez pas à mélanger la solution pour permettre une bonne dilution de l’extrait. Vous pouvez alors commencer le traitement en alternance avec une autre forme d’engrais naturel de votre choix.

C’est d’ailleurs cette option complémentaire qui fait la particularité de ce traitement puisque le dosage de purin présenté n’a pas vraiment changé comparativement à ce qui a été prescrit dans le cadre du désherbage.

Renforcement des plantes

Pour éliminer les insectes et les parasites qui limitent la survie des plantes du jardin, il est très intéressant d’avoir recours au purin d’ortie pour son côté bio. Ici, principalement, vous devez opter pour l’extrait et non pour les feuilles. Les dosages sont également différents puisque l’effet recherché demande un maximum de précision. Le procédé se déroule en quelques étapes très simples :

  • Prenez 1/5 litre d’extrait pour 5 litres d’eau d’arrosage
  • Réalisez le mélange
  • Versez-le ensuite dans le pulvérisateur
  • Pulvérisez tôt le matin les plantes concernées.
Lire aussi :  Plante Oiseau du Paradis : Comment l'intégrer dans votre havre de paix intérieur

Le mélange va alors agir sur les feuilles et les tiges pour les renforcer et prolonger leur durée de vie.

Articles similaires

3.2/5 - (4 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Archive SDE68 Habitat
Articles récents

Catégories